7 conseils efficaces pour traiter une allergie au soleil

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

A l’arrivée des beaux jours, la majorité d’entre nous se précipitent dehors pour s’exposer aux doux rayons du soleil quand certains accourent pour se relaxer en terrasse avec un petit verre à la main. Cependant, tout le monde n’a pas cette même chance car il y a également ceux qui souffrent d’une allergie au soleil. Alors, autant dire que les vacances à la plage ne sont jamais une partie de plaisir pour cette catégorie de personnes. Dans les prochaines lignes, nous verrons que la donne pourra être changée.

Quelle est la différence entre une allergie au soleil et une éruption cutanée due à la chaleur ?

Les symptômes d’une allergie au soleil

Une allergie au soleil, scientifiquement appelée : lucite, se manifeste par une éruption de boutons. Les personnes atteintes ont des papules rouges et parfois même des lésions ou des vésicules comme pour l’urticaire, ces dernières peuvent provoquer des démangeaisons dérangeantes. Selon le Docteur Deshayes : « Cet aspect peut être trompeur et faire évoquer une poussée d’acné »

Les zones souvent touchées par cette éruption de boutons sont d’habitude les zones qui ont été exposées récemment à l’instar du décolleté ou des épaules. Selon le Docteur Césarini : « Les symptômes de la lucite estivale bénigne sont directement proportionnels à la quantité de rayonnements solaires reçue. » En outre, certaines personnes voient des cloques apparaître et qui forment ensuite des plaques rouges sèches semblables à de l’eczéma ou à une piqûre d’orties.

Les symptômes d’une éruption cutanée par la chaleur

Les boutons de chaleur ou les miliaires surviennent à l’arrivée de l’été surtout quand la chaleur est à son apogée. Quand on dit chaleur, on parle aussi de transpiration excessive. Alors, il est normal d’avoir des petits boutons de chaleur à la surface de la peau. C’est ce qu’on appelle l’éruption miliaire. Soulignons que le terme « miliaire » vient du mot « millet », car les vésicules ont la taille de ces graines de céréales. Les vésicules sont bourrées de transpiration ou de sueur qui est produite par les glandes sudoripares présente dans le derme et qui régule notre température corporelle. Les vésicules peuvent être transparentes ou rougeâtres et touchent les zones où on trouve le plus de glandes sudoripares : le front, le cou ou encore le pli de l’aine.

Quelles sont les causes d’une allergie au soleil ?

La lucite est une réaction allergique cutanée, une maladie de la peau, déclenchée par l’exposition aux rayons ultraviolets du soleil. Sa principale cause est l’exposition aux rayons UVA qui composent 98 % des UV et qui parviennent sur la terre et pénètrent jusqu’à nos dermes. Par ailleurs, voici les autres causes qui peuvent déclencher la lucite chez un individu :

  • Certains médicaments tels des antibiotiques
  • Contact de la peau avec du parfum juste avant un bronzage
  • Contact de la peau avec du jus de citron avant de s’exposer à la lumière du soleil

Quel est le remède pour une allergie au soleil ?

Il est alors temps de savoir les gestes à avoir ainsi que les remèdes antiallergiques à préconiser afin de se soigner d’une lucite :

  • Si l’allergie ne fait que commencer vous pouvez la traiter avec une pommade en vente libre
  • Prendre des comprimés antiallergiques ou des antihistaminiques
  • Prendre une douche à l’eau froide ou utiliser une compresse froide pour calmer les démangeaisons
  • Couvrir les cloques pour éviter de les gratter ou de les exposer à une infection
  • Appliquer une crème hydratante sur les zones sèches et qui démangent peut aider à apaiser la peau
  • Essayez d’appliquer une lotion à la calamine ou une lotion à l’Aloe-vera pour soulager vos symptômes
  • Évitez l’exposition au soleil entre 12h et 16h
  • Utilisez des crèmes solaires à haute protection comme le SPF 50+ et une protection à large spectre anti-UVB et anti-UVA : renouvelez toutes les 2 heures.

Pourquoi suis-je soudainement allergique au soleil ?

De nombreuses personnes n’ont jamais eues les symptômes de l’allergie ni une hypersensibilité quand elles sont exposées au soleil. Par conséquent, il est normal qu’elles soient étonnées par des éruptions cutanées causées par le soleil.

L’explication du Docteur

Dr Pierrick Hordé, allergologue à Boulogne-Billancourt explique que : « Entre le contact avec cette substance, l’allergène, et la réaction allergique avérée, il peut s’écouler des semaines, des mois, des années. C’est le temps que l’organisme prend pour fabriquer des anticorps qui un jour exploseront au contact de la substance ». Le Dr Hordé est aussi l’auteur du Livre noir de l’allergie aux éditions Archipel.

Que puis-je boire pour arrêter les démangeaisons ?

Les remèdes naturels peuvent aussi être de bons alliés quant aux réactions allergiques et surtout quand ça démange. Pour un effet apaisant, vous pouvez par exemple faire chauffer un peu d’eau dans lequel vous ajouterez du thym séché, de la lavande, de la camomille, de l’eucalyptus mais aussi de la sauge.