Les 5 principales causes de l’apparition des boutons de chaleur

cause et traitement boutons de chaleur

Un bouton de chaleur est une éruption cutanée qui est souvent observée chez un nourrisson. Mais les adolescents, les jeunes et les adultes peuvent très bien en être atteints. Les boutons de chaleur sont la plupart du temps confondus avec d’autres problèmes de peau. A quoi ces boutons ressemblent-ils ? Quels sont les symptomes ? Par quoi sont causés ces boutons ? Comment procéder pour le traitement ? Allons découvrir dans l’article suivant toutes les causes des éruptions cutanées rougeatres.

 

A quoi ressemble un bouton de chaleur ?

photo pinterest

Un bouton de chaleur est une irritation de la peau, qui est principalement caractérisée par des rougeurs, une légère inflammation de la peau et une sensation de brûlure en cas de frottement.

Les petits boutons rouges ne sont pas difficiles à reconnaitre. Ils sont généralement situés chez les nourrissons et les adultes au niveau du front, du cuir chevelu, des aisselles, des fesses, du cou, du torse, mais aussi au niveau des bras quelquefois.

Le bouton rouge est une irritation bénigne, mais peut gratter, provoquant une gêne dans la vie de tous les jours.

 

Il existe trois types d’éruption cutanée due à la chaleur, ou miliaire :

La miliaire cristalline : Il s’agit de la forme la plus courante. Elle entraîne la formation de petites bosses claires ou blanches remplies de sueur à la surface de la peau. Ces bosses mesurent 1 à 2 millimètres de diamètre. Elle ne provoque ni démangeaison ni douleur et est plus fréquente chez les bébés que chez les adultes.

Miliaria rubra : Ce type est plus communément appelé chaleur piquante, et il provoque des bosses plus grandes, une inflammation et un manque de sueur dans la zone affectée. Elle se manifeste dans les couches plus profondes de la peau et est plus inconfortable. Si les bosses se remplissent de pus, le nom médical devient miliaria pustulosa.

Miliaria profunda : Il s’agit du type d’éruption cutanée due à la chaleur le moins fréquent. Il se forme dans la couche la plus profonde de la peau, et il peut récidiver et devenir chronique. Elle provoque des bosses relativement grandes, coriaces et de couleur chair.

 

Quels sont les symptômes des boutons de chaleur ?

Le bouton de chaleur est présent chez les nourrissons pendant ses premières semaines de vie, d’après le pédiatre. Chez les grandes personnes, le problème cutané est fortement lié à l’excès de chaleur, rendant les vésicules prurigineuses.

Les premiers symptômes sont alors l’apparition de petits boutons sur la partie du corps concernée. Les boutons laissent apparaitre ensuite des rougeurs. Dès l’apparition des boutons, il convient de suivre un traitement adapté.

En cas d’écoulement de pus, d’apparition de fièvre ou de ganglions, il peut s’agir d’une infection bactérienne. La première chose à faire est de consulter un médecin, un pédiatre ou un dermatologue au plus vite pour éviter que l’infection ne s’aggrave.

 

Bouton de chaleur : Quelles sont les causes ?

Comme évoqué plus tôt, les boutons de chaleur sont principalement causés par la hausse de température et de chaleur du corps et de l’environnement autour.

 

Conduits sudoraux immatures

Chez les nouveau-nés et les jeunes enfants, les conduits sudoraux ne sont pas encore assez développés pour supporter une transpiration intense. C’est pourquoi, il est tout à fait normal d’observer des boutons de chaleur chez les petits enfants.

 

Climats tropicaux

Les boutons apparaissent souvent chez les personnes vivant dans les régions chaudes et tropicales. C’est la réaction de la peau face à une température trop élevée qui laisse apparaitre des petits boutons.

 

L’activité physique intense

La pratique d’activité physique favorise la transpiration excessive. Transpirer excessivement revient à utiliser de manière trop excessive les pores, qui auront tendances à se boucher. C’est de cette manière que l’irritation de la peau va laisser apparaitre des éruptions cutanées.

 

La surchauffe du corps

Une exposition au soleil ou à la chaleur est une des causes les plus fréquentes de l’apparition des boutons rouges. Et pas seulement, l’habitude de porter des vêtements trop chauds ou de se couvrir d’une couverture thermique va laisser les boutons surgir.

 

Repos prolongé au lit

Se reposer trop longtemps au lot va augmenter la température du corps. Et une température en hausse va certainement provoquer une transpiration. Il est à éviter de rester allongé au lit pendant un intervalle de temps trop long, surtout si vous avez de la fièvre.

 

Quels sont les types de boutons de chaleur ?

On peut distinguer deux types de boutons cutanés : chez les nourrissons et chez les adultes. Ils sont confondus par certaines personnes avec d’autres maladies cutanées comme :

  • L’abcès, une infection bactérienne caractérisée par un creux plein de pus ;
  • L’acné du nourrisson, qui est représenté par des boutons rouges ou des points noirs, provoqué par une poussée hormonale, avec une production excessive de sébum par les glandes sébacées ;
  • Le bouton de fièvre aussi connu sous le nom de herpès ;
  • Le bouton de la varicelle ou de la rougeole, caractérisé par des rougeurs et des démangeaisons ;
  • Le furoncle, une infection au niveau de la racine d’un poil ;
  • Une piqûre d’insecte, etc.

 

Comment traiter un bouton de chaleur ?

Le traitement d’un bouton de chaleur se fait par traitement antibiotique prescrit par un médecin ou par traitement naturel à faire à la maison avec de l’Aloe-vera ou de l’huile essentielle de jojoba par exemple.

Les solutions naturelles offrent un effet nettoyant et hydratant intense, efficaces pour se débarrasser des boutons de chaleur naturellement sans agresser la peau.

En cas de doute, il est préférable de se rendre chez un professionnel pour établir un bon diagnostic afin d’éviter de dégrader l’état de santé de la personne .

La plupart des cas  disparaissent d’eux-mêmes. Pour apaiser votre irritation et vous débarrasser rapidement des boutons de chaleur, voici comment vous pouvez les traiter à la maison plus en détail :

 

1. Si vous êtes exposé au soleil, rentrez à l’intérieur.

Tout d’abord, vous voudrez abaisser la température de votre corps pour arrêter la transpiration qui provoque l’obstruction des conduits et conduit aux éruptions de chaleur.

Si vous êtes à l’extérieur, essayez de trouver un endroit à l’ombre. Ou, si vous le pouvez, allez à l’intérieur où il y a de l’air conditionné.

 

2. Passez un chiffon frais et humide sur la zone concernée, puis laissez-le sécher.

Pour faire baisser la température de votre corps et vous soulager temporairement, mouillez un petit chiffon avec de l’eau froide et placez-le sur la zone enflammée pendant 20 minutes.

Ensuite, séchez la zone enflammée et laissez-la exposée à l’air frais. Si la zone enflammée se trouve dans un endroit propice à la transpiration, comme les aisselles, vous pouvez utiliser du talc pour bébé pour apaiser votre peau et prévenir toute nouvelle irritation.

 

3. Évitez les lotions, les pommades ou toute autre solution topique.

« Ces produits obstruent la peau », explique le Dr Dawn Davis, directeur du service de dermatologie pédiatrique de la Mayo Clinic Rochester.

Il peut sembler automatique de tendre la main vers une lotion pour apaiser votre éruption cutanée, mais selon Davis, la meilleure chose à faire est de laisser votre peau respirer sans additifs.

 

4. Évitez de frotter la zone

L’exfoliation peut apporter un soulagement temporaire, mais elle peut en fait provoquer des lésions cutanées à long terme, explique le Dr, en particulier chez les enfants et les personnes âgées, qui ont une peau plus sensible.

 

5. Enfilez des vêtements respirants

Les vêtements lourds ou non respirants, comme le coton, retiennent également votre sueur. Envisagez plutôt de porter des vêtements en mélange de polyester, qui sont très respirants.

Si vous vous occupez d’un bébé, veillez à ce qu’il ne soit pas trop emmitouflé ou enveloppé dans trop de couches de vêtements.

Cela peut aussi être un problème pour les personnes exerçant des professions comme les pompiers et les militaires, surtout si elles se rendent fréquemment dans des endroits chauds.

Dans une étude de 2018 sur les éruptions cutanées dues à la chaleur en milieu professionnel pour le Journal of Medical Case Reports, les chercheurs ont constaté que le port de vêtements ignifuges dans des environnements de travail chauds entraînait des éruptions cutanées dues à la chaleur ; ils recommandent aux travailleurs de ces environnements de changer souvent de vêtements et de faire des efforts concertés pour rester au frais et au sec.

 

Quand consulter un médecin ?

Les éruptions de chaleur disparaissent généralement sans traitement. Cependant, consultez un professionnel de la santé si :

  • l’éruption persiste ou s’aggrave
  • il y a des signes d’infection, comme des cloques ouvertes ou des lésions pustuleuses
  • il y a des signes d’épuisement par la chaleur et une incapacité à transpirer
  • il y a d’autres symptômes, comme de la fièvre.

De nombreuses maladies provoquent des éruptions cutanées, qui peuvent ressembler à des éruptions de chaleur. Un médecin peut déterminer la cause sous-jacente.

 

Conseils pour se débarrasser des boutons de chaleur

Voir aussi notre article sur la piqure de tique , et les 5 principales choses à faire..