Search
Close this search box.

6 mythes sur le fitness démystifiés

 

Quand il s’agit de fitness, il est généralement difficile de trier la réalité de la fiction. Il paraît que tout le monde de nos jours a une opinion et que tout le monde est un expert autoproclamé en matière de fitness. Il y a beaucoup de battage autour de la santé et du bien-être, dont une grande partie provient des campagnes de marketing qui visent à nous vendre quelque chose de facile, la pilule magique, ou le dernier et meilleur produit qui nous fera aller mieux. Il y a beaucoup de désinformation dans le monde de la santé. Clarifions quelques-uns des principaux mythes sur le conditionnement physique.

 

Si je m’entraîne, je peux manger tout ce que je veux

Faux ! La gestion saine du poids est une question de calories absorbées et de calories dépensées. Vous devez toujours vous assurer de brûler plus que vous ne mangez, un point c’est tout.

Ce qui est vrai, c’est que ceux qui s’entraînent régulièrement peuvent manger plus que ceux qui ne le font pas parce qu’ils brûlent plus pendant l’entraînement et même au repos, car leur métabolisme est boosté.

Mais, il faut tout de même tenir compte du fait qu’une pomme contient 95 calories, alors qu’une part de tarte aux pommes en contient 277.

 

La levée de poids rendra les femmes volumineuses

Beaucoup arrivent à cette conclusion après avoir vu des photos de femmes bodybuildées. Mais, ce n’est pas seulement soulever des poids qui a rendu ces femmes volumineuses, ce sont aussi les stéroïdes, la prise d’hormones de croissance et un régime très particulier qui demande une tonne d’efforts.

Mesdames, soulevez des poids, développez votre force, tonifiez vos muscles, tout cela est bon pour vous et vous ne vous transformerez pas en bodybuilder.

 

Les crunchs vont brûler la graisse du ventre

 C’est l’un des plus grands mythes qui existent. Les crunchs tonifient les muscles abdominaux, mais, pour brûler la graisse qui recouvre ces muscles, vous devez effectuer des exercices brûlant les graisses en même temps que maintenir un déficit calorique.

Vous pouvez ajouter des exercices abdominaux dans un entraînement brûlant les graisses, comme, l’entraînement Tabata, avec ces entraînements, vous brûlez les graisses, tout en sculptant les muscles en dessous.

 

Le sommeil n’a rien à voir avec la gestion du poids

Le sommeil joue un rôle important dans la gestion du poids pour plusieurs raisons. Une étude sur les femmes a montré que celles qui dormaient moins de sept heures par nuit prenaient du poids. Et d’autres études ont montré que le manque de sommeil, même minime, augmente la production de l’hormone ghréline dans le corps, qui déclenche des sensations de faim, même quand on ne l’est pas. Pensez-y, combien de fois avez-vous mangé alors que vous étiez vraiment fatigué ?

 

Pour perdre de la graisse et du poids, il ne faut pas manger de graisse

Faux ! Les graisses saines jouent des rôles essentiels dans notre santé et notre bien-être, car elles jouent des rôles clés dans les fonctions internes du corps et aident également à prévenir les maladies chroniques, comme celle du cœur, parce qu’elles aident à contrôler le mauvais cholestérol et à augmenter le bon cholestérol.

Les graisses sont aussi importantes pour maintenir des niveaux d’hormones sains et faire usage des vitamines. La graisse est aussi nécessaire pour la croissance musculaire et elle aide à réguler l’appétit.

La clé est de se concentrer sur les graisses saines, comme, l’huile d’olive, le poisson et les huiles de poisson, les avocats, les graines de lin et les noix crues, Un régime sans graisses qui est principalement composé de glucides et de protéines peut rendre tout objectif de perte de graisse ou de développement musculaire pratiquement impossible à atteindre.

 

La balance détermine votre véritable niveau de forme physique

Savez-vous que le muscle pèse plus que la graisse ? Si vous vous entraînez et faites de la musculation avec des poids, la balance peut ne pas représenter votre véritable niveau de forme physique. Ensuite, il y a les centimètres, certaines personnes perdent des centimètres alors que la balance reste immobile.

Et, la balance ne peut pas évaluer une véritable quantité de graisse corporelle, pour cela, vous pouvez utiliser un calibre de graisse corporelle qui offre une lecture précise.

Puis il y a l’IMC, l’échelle d’indice de masse corporelle qui peut vous dire où vous vous situez sur l’échelle de l’obésité, elle prend en compte des paramètres au-delà du poids.