5 façons dont l’intelligence artificielle aide le voyageur moderne

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La façon dont nous voyageons change aussi rapidement que notre mode de vie. Nous avons des attentes différentes pour planifier un voyage qu’il y a quelques décennies, et aujourd’hui, la commodité, le confort et le prix comptent plus que tout.

Les voyageurs de loisirs veulent des expériences uniques, tandis que les voyageurs d’affaires veulent simplement arriver à destination avec un minimum de tracas. L’intelligence artificielle (IA) perturbe lentement le secteur traditionnel du voyage pour aider à répondre à ces nouvelles attentes. Mais quels types de services l’intelligence artificielle et le big data vont-ils nous offrir que les voyageurs du passé n’avaient pas ?

 

1. Un service client rapide et facile

Expedia comprend combien de personnes redoutent d’appeler pour modifier une réservation. Elle cherche à rationaliser ce processus en utilisant l’intelligence artificielle. À quoi cela ressemblerait-il ? À l’avenir, ils aimeraient que les utilisateurs puissent chatter ou envoyer un texte au service clientèle d’Expedia pour modifier ou annuler une réservation sans avoir à parler à quelqu’un ou même à se connecter au site Web.

Graduellement, cela s’étendrait pour devenir un service intelligent qui réduirait la nécessité pour les gens de joindre un centre d’appels et leur permettrait d’accomplir des demandes de réservation rapidement et facilement – clé pour un voyageur mondial en déplacement. Au début, l’IA sera probablement plus axée sur les voyages d’affaires, car les exigences sont moins personnalisées que pour le voyageur de loisirs moyen. Plusieurs startups font également passer l’IA pour les voyages du côté des services, en créant des applications qui proposent des réservations intelligentes.

 

2. Apprendre des préférences uniques

La planification d’un voyage ne se limite pas à choisir une destination, un vol et un hébergement. Les voyageurs prennent toutes sortes de petites décisions qui représentent leurs préférences uniques, en particulier les voyageurs d’agrément. Les assistants virtuels sont peut-être l’avenir du voyage intelligent, mais pour y parvenir, ils auront besoin de capacités d’IA et d’analyse sophistiquées.

L’IA et le big data pourront utiliser les données passées pour faire des hypothèses intelligentes sur ce que chaque voyageur préfère (comme l’emplacement du siège sur un vol ou les préférences en matière d’hébergement) et utiliser ces informations pour faire des réservations qui répondent aux attentes rapidement et commodément. Les voyageurs d’affaires en particulier peuvent bénéficier de ce service d’assistant virtuel, car ils voyagent fréquemment et régulièrement. Gagner du temps signifie économiser de l’argent, une priorité clé pour les voyages d’affaires.

 

3. Transport pratique

Les services de covoiturage comme Uber et Bla Bla Car ont redéfini le transport en commun à bien des égards, réduisant la popularité des taxis et inaugurant la commodité des services de transport à la demande. Alors que les voitures à conduite autonome pourraient être la prochaine grande nouveauté dans le domaine de l’automobile, certaines villes se concentrent sur des solutions plus écologiques pour réduire la congestion.

Utilisant le big data, les villes d’Espagne s’efforcent de faire coexister pacifiquement leurs populations croissantes et les touristes. Par exemple, Barcelone suit le mouvement des différents types de trafic dans la ville pour distribuer les vélos de covoiturage là où ils sont le plus nécessaires, tandis que la ville de Gaudi a développé une application pour aider les voyageurs à trouver des joyaux cachés dans les zones moins fréquentées de la ville, stimulant le tourisme vers ces sites et réduisant la congestion pour les résidents et les visiteurs.

 

4. Concierges robotiques

Watson d’IBM est une technologie d’intelligence artificielle polyvalente qui peut raisonner, apprendre et interagir. WayBlazer, une société qui utilise Watson pour fournir des recommandations de voyage en ligne aux utilisateurs, était dans le coup lorsque la technologie a été mise en œuvre dans des hôtels pour la première fois. La première utilisation de Watson dans l’industrie hôtelière a été Connie, un robot concierge au Hilton de McLean, VA.

Petit robot qui se tient à la réception de l’hôtel, Connie apprend à interagir avec les visiteurs et à leur offrir une expérience personnalisée. Elle est également capable d’accéder aux connaissances en matière de voyage de WayBlazer pour aider les clients à obtenir les réponses dont ils ont besoin.

 

5. Big Data

Le dégel des relations de Cuba avec les États-Unis suscite un intérêt pour le big data et l’IA afin de surveiller le tourisme et de planifier l’avenir du pays. Bien que l’infrastructure Internet de Cuba ne soit pas à la hauteur des normes modernes, le gouvernement obtient déjà des informations des médias sociaux, des hôtels et des destinations touristiques, collectant des données qui pourraient être utiles pour promouvoir un tourisme supplémentaire dans le pays.

 

La technologie remodèle la façon dont nous voyageons

A part l’intelligence artificielle, la technologie a déjà massivement remodelé l’industrie, rendant les voyages mondiaux plus accessibles pour le commun des mortels. Grâce à la disponibilité généralisée du WiFi, aux sites web qui permettent de comparer des milliers de prix de vols et à toutes les informations disponibles en ligne sur les visas et les destinations, davantage de personnes peuvent se permettre de consacrer du temps et de l’argent pour voir le monde. Bien sûr, ces changements suscitent des inquiétudes légitimes, comme l’augmentation des cyberattaques, mais c’est un prix relativement faible à payer pour une industrie plus automatisée et personnalisée. À mesure que l’IA devient un outil viable dans le secteur du voyage, nous verrons à quel point elle affecte la façon dont nous voyageons à l’avenir.

 

#