Vêtements et tendances lors des événements judiciaires

Les robes des gens de justice revêtent une importance particulière. Si jusqu’au 17ème siècle les magistrats la portée au quotidien, aujourd’hui, elle n’est portée que lors des procès ou lors des cérémonies solennelles. Ces tenues, qui sont issues d’une longue tradition judiciaire, ont des valeurs et une symbolique précieuse. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les robes de magistrat.

 

La robe de justice, une robe avec un symbole profond

 

Depuis des siècles, presque partout en Europe, les magistrats portent des robes dites de justice. Elles ont un sens profond, qui incarne plusieurs valeurs.

  • la robe de justice est tout d’abord associée au pouvoir et au sacré. Les métiers de la justice étaient d’ailleurs dans le moyen-âge étroitement liés à l’église. La couleur rouge représentative de ces robes est d’ailleurs un vestige de ce symbole ;
  • la robe de justice est un habit qui représente la neutralité des magistrats. Dans ce contexte, la couleur noire représente l’impartialité et l’équité, c’est la couleur prédominante. Retrouvez votre toge d’avocat et d’autres costumes juridiques ici ;
  • la robe de justice est synonyme d’égalité entre les pairs d’un même ordre. Pour les avocats, elle permet ainsi de cacher tout signe ostentatoire, permettant aux avocats d’être sous le même pied d’égalité ;
  • la robe de justice a un rôle clé dans le système judiciaire et représente l’indépendance face aux pouvoirs législatifs et exécutifs ;
  • les robes de justice ont finalement un rôle pratique. Elles permettent d’identifier clairement chaque profession dans une salle de justice. Les juges, les avocats, les greffiers ont chacun leurs robes.

 

Les différentes robes de justices

Si vous assistez à un procès, une audience ou à un jugement, vous pouvez croiser diverses robes de justice.

 

La robe des juges et des procureurs

Ils ont deux robes bien distinctes, une robe ordinaire et une robe dédiée aux prestations de serment et autres événements solennels. La robe ordinaire est de couleur noire, longue qui dépasse les genoux. Elle est ample, avec des manches longues et comprend également une épitoge blanche. Elle a également deux simarres à l’avant qui peuvent être en soie.

 

La toge d’avocat

Les avocats portent une robe de couleur noire également. La robe d’avocat comprend un rabat qui est une large cravate et une épitoge. L’épitoge peut comprendre une hermine à rang de fourrure qui détermine leur niveau. Pour les avocats titulaires d’un doctorat, leur épitoge contient une hermine à trois rangs de fourrure.

 

La robe du greffier

La robe du greffier varie selon la cour et selon son niveau hiérarchique. Le greffier en chef porte une robe noire avec une simarre de soie noire et une épitoge bordée de fourrure blanche pendant les audiences ordinaires. Pour les chambres réunies et les cérémonies publiques, il revêt une robe rouge et noir. Sa robe peut également revêtir une ceinture bleue.

 

L’huissier

L’huissier qui est chargé de l’exécution des décisions de justice, porte une robe noire avec rabat aux manches et un rabat blanc plissé.

 

Les avocats généraux

Les avocats généraux qui ne sont pas à confondre avec les avocats traditionnels ont des robes noires ou rouges selon l’occasion. Elles peuvent être ornées de médailles, mais également d’une ceinture de soie en fourrure pour les plus hautes fonctions.

 

Quels tissus et quelles matières pour une robe de justice ?

 

Les robes des gens de justice sont confectionnées à partir de certains tissus qui obéissent à une tradition bien spécifique.

 

La soie

Ce tissu est utilisé pour les rabats et les cols. Pour apporter une touche d’élégance à la tenue.

 

La laine froide

L’habit du magistrat est généralement fabriqué en laine froide. Ce tissu apporte également une certaine élégance également et il est apprécié pour son confort.

 

La microfibre

Ce tissu est plus léger à porter et il est plus respirable. C’est un tissu moderne qui est de plus en plus sollicité dans ce type d’habit.